Denis Pérez

Sa création tisse un lien étroit avec le vivant. Dans un premier temps, il réalise des formes organiques dans la terre, le bois, la pierre, puis le bronze.

lire plus

Il développe par cette approche, une recherche sur l’esthétique de la forme et puise son langage dans le jeu des surfaces, les lignes de tension… Puis, il sculpte le visage, les expressions, la fragilité de l’être, l’humain va devenir son thème de travail. C’est durant ces années qu’il commence à travailler sur la peau de l’arbre. La matière, il l’explore, la découvre, la reconnait et l’emmène vers de nouvelles voies, comme une alchimie des formes, du mouvement, de la vie. Pour Denis Pérez, c’est en entrant en communication avec la matière qu’il trouve son inspiration.
Au fil… de l’espace, il découvre les lignes, les traits, les dessins, les traces qui l’intéressent.
Les traces du vivant laissées dans et par la nature sont empruntées, détournées pour donner vie aux sculptures.
Le monde végétal reste présent dans sa création : entre apparition et disparition, les silhouettes, de grandes herbes folles, une ombre de l’humain. Il évoque ce qui reste.
L’enveloppe emplie de mystère, qu’elle soit abstraite comme
ses séries : Cocon, Enroulement ou évocatrice comme : Empreinte, Drapé, Silhouette, Croissance. Les peaux, limites, frontières, elles sont la matière où le regard
se pose. Elles créent le vide qui se remplit de notre imaginaire.
Le jeu du plein et du vide nous fait découvrir la forme sculpturale dans sa totalité.

Réduire

Artiste Précédent
Artiste Suivant